jeudi 27 août 2009

"René n'est pas mort !" - Un reportage de juin 2000

A l'occasion de la disparition de René des Musclés, replongeons dans un monument du journalisme d'investigation, l'article publié sur le Prophet Show à l'été 2000, et dans lequel il était révélé au monde que René n'était pas mort. Ce qui était vrai, à l'époque.

Note : l'article est reproduit sans modification de son contenu (hormis la mise en page, forcément)

René n'est pas mort !

Il s'est retiré dans son fief vendéen et fait désormais partie d'un groupe de jazz amateur. Occasionnellement il apparaît en tant que guest star lors de concerts de petits groupes locaux (lire l'article ci-dessous, extrait du Journal des Sables du jeudi 11 mai 2000).



Pour en savoir plus sur le retour de René, lisez notre reportage exclusif !

Nous avons envoyé une équipe assister à un de ces concerts, pour prendre des photos et enquêter sur la nouvelle vie de René des Musclés.


Ci-dessus : notre équipe de reporters hautes performances

Le Concert

Samedi 22 juin 2000, Café des Sports de P. en Vendée (la commune a préféré garder l'anonymat).

Au fond du bar, un espace a été aménagé pour le concert. Le groupe Tamboo joue ce soir, et René est ici en guest star.

Malheureusement pour nous, fans des Musclés, le répertoire n'inclut ni la Merguez Partie, ni la Fête au village, ni aucun autre titre des Musclés... Tamboo préfère Toto, The Police et Dire Straits. Mais René n'est pas là pour rien, et il n'hésite pas à souligner chaque chanson de ses solos de saxophone ravageurs.

Délectez-vous de ces quelques photos, probablement les plus récentes photos de René que vous puissiez trouver sur le marché des photos de stars...








La Nouvelle Vie de René (des Musclés)

(pub)

En cherchant la maison de René dans le village, nous rencontrons deux p'tits cons autochtones qui auraient dû être couchés à leur âge mais à la place ils ont bien voulu nous parler de leur voisin René (des Musclés).


Ci-dessus : les deux p'tits gus (la loi nous interdit de montrer leur visage)

Très à l'aise, les p'tits gus (sans tirer sur leurs oreilles décollées) répondent à nos questions sur René des Musclés de manière très simple, sans à aucun moment vraiment réaliser quelle star habite dans leur village. Ils nous expliquent ("comme deux p'tits cons" - Dr Francesco) qu'ils le voient assez souvent et que ça leur fait pas plus que ça quelque chose.

Ils nous apprennent que René invitait souvent ses amis les autres Musclés chez lui pour passer quelques jours dans ce village de Vendée qui a préféré garder l'anonymat. Ainsi l'on pouvait voir déambuler Eric et son cassoulet, Framboisier et sa drague facile, Rémi et son air de rien ("Rémi, le quelconque des Musclés" - Mlle Dra), Minet et son joli minois et bien sûr le grand René.

P'tit Gus et P'tit Gus nous précisent que nos chanteurs préférés venaient même à une certaine époque tous les week-ends (pour des merguez parties endiablées très probablement). Il paraît qu'ils allaient surtout dans les cafés. Il n'a pas été fait mention d'Ariane : venait-elle avec Rémi ou bien restait-elle avec leur fils Tristan à la Plaine Saint Denis ?


Une des plaques d'égoût du village. Quand on sait que les Musclés sont sûrement déjà passés dessus en voiture, ça fait quelque chose.

A la question :"Est-ce qu'il y avait un musclé qui paraissait avoir la grosse tête ?", les p'tits gus répondent sans hésitation : "Eric". Surprenant, on aurait plutôt cru que c'était Minet, avec sa carrière solo et ses milliards de tubes.

Ci-contre : Eric, celui qui dans le groupe avait le plus la grosse tête

Après ces précisions sur les Musclés, le chef des deux p'tits cons nous emmène jusque derrière la maison de René des Musclés où il tente alors de pénétrer par effraction dans le jardin pour nous impressionner. Nous l'en dissuadons en lui racontant une histoire vraie de piège à loup à échelle humaine. Ca marche à chaque fois.


Le piège à loup à échelle humaine

Il nous mène alors vers le véritable 4x4 de René des Musclés, garé derrière sa maison et à côté de sa seconde voiture, et nous continuons notre interrogatoire :

Nous : « Est-ce que René parle à l'occasion de son ancienne vie ?
P'tit Gus : - Non il reste très discret sur ce genre de choses.
Nous : - Et est-ce qu'on peut le voir bourré dans le bar, en train de raconter des trucs de Salut les musclés ? Et est-ce qu'il est violent quand il est bourré ?
P'tit Gus : - Oui.
Nous : - Ca n'engage que toi.
P'tit Gus - Je sais.»
Ci-contre : La maison de René des Musclés, en Vendée

Il est alors temps pour nous de rentrer vite pour rédiger notre article exclusif.

« Merci p'tits cons.
- De rien. »

5 commentaires:

Dr Chewbacca a dit…

Pub : retrouvez cet article et bien d'autres dans The Prophet Show Ultimate Edition.

Dr Chewbacca a dit…

Bonus : le nom de la commune qui était resté secret à l'époque est Poiroux.

fluff a dit…

poiroux ?!

comme le légume ?!

Anonyme a dit…

C'est quand même autre chose que René la Taupe.

Anonyme a dit…

Live Girls

Amateure Titten Cams

Cam to Cam Sex